5 000 ans d’histoire

Découvertes garanties : le musée du chocolat vous propose un voyage à travers 5 000 ans d’histoire culturelle du chocolat.

Sur environ 4 000 mètres carrés de surface d’exposition, vous trouverez des pièces en rapport avec la fabrication, l’histoire et la culture du chocolat.

Au total, cette collection unique compte, documents écrits et graphiques inclus, environ 100 000 objets.

Les conquérants et le cacao

En 1502, Christophe Colomb est le premier européen a croiser la route du cacao, mais il ne s’attarde par sur cette découverte. À la fin du 16ème siècle, le chocolat devient une boisson très prisée des missionnaires et des colons. Depuis la Mésoamérique, le chocolat commence à conquérir le monde.

La salle des trésors

Dans la « salle des trésors » du musée, vous plongerez dans l’univers de la Mésoamérique précolombienne et de la culture du cacao chez les Olmèques, les Mayas et les Aztèques qui l’utilisèrent successivement comme monnaie d’échange ou comme boisson rituelle.

Admirez des pièces d’exposition extrêmement rares, qui témoignent de l’importance que le cacao avait pour ces peuples et montrent comment il était préparé à l’époque. Vous trouverez également des sculptures et des objets utilisés lors des rituels, ainsi que des polissoirs et des récipients.

Les écritures mayas

Les Mayas avaient leur propre système d’écriture. Le symbole du cacao y était récurrent. On le retrouve sur certains récipients exposés dans le musée.

Le chocolat à la conquête de l’Europe

Le plaisir du chocolat repose sur une tradition vieille de près de 5 000 ans. Au 17ème et au 18ème siècle, le chocolat chaud devient une boisson très prisée dans les salons de la noblesse et des riches bourgeois.

Pour le savourer pleinement, on utilisait des services à chocolat faits de pièces de vaisselle en porcelaine, en argent ou en or. Notre collection présente des tasses à chocolat et des chocolatières qui témoignent de l’usage de produits de luxe à la cour.

Laissez-vous transporter à l’époque de cette ancienne noblesse dont l’existence était marquée par l’art de la flânerie.

Au 18ème siècle, le chocolat était toujours préparé de la même manière, mais son goût variait en fonction des épices utilisées. Les ingrédients devaient être d’excellente qualité. La préparation du chocolat était confiée à des femmes de chambre de confiance et à des « chocolatières » spécialement formées. Leur unique mission consistait à préparer et à servir du chocolat chaud à base de précieuses fèves de cacao.

Un produit de luxe qui devient abordable

Au 19ème et au 20ème siècle, le chocolat devient progressivement abordable, au fil de l’industrialisation et de la colonisation. Le cacao et les bouchées au chocolat restent cependant réservés aux occasions particulières.

Deux installations de magasins historiques montrent comment les emballages soignés de produits à base de cacao et de chocolat étaient présentés autrefois. Rendez-vous dans notre section historique et culturelle pour comprendre comment le chocolat est passé de produit de luxe à bien de grande consommation.

Vous pourrez admirer de superbes services à chocolat dans notre palais de la porcelaine. Elles témoignent de l’importance de cette boisson de luxe à l’époque. En 1887, une invention totalement novatrice voit le jour : le distributeur de chocolat. Vous pourrez admirer l’une des machines historiques de notre collection et vous servir comme il y a 100 ans.

Publicités d’antan

En Allemagne, le chocolat est omniprésent à la radio comme à la télévision. Par le passé, le marché du chocolat ne ménageait pas non plus ses efforts pour impressionner les consommateurs avec de superbes emballages, plaques émaillées ou affiches. Nous vous proposons de replonger dans l’histoire de la publicité et des techniques de promotion du chocolat grâce à notre somptueuse collection composée d’une trentaine de distributeurs de chocolat, qui se trouvaient dans les gares new-yorkaises, sur le sommet de la Zugspitze dans les Alpes allemandes ou encore sur les Champs-Élysées au 19ème siècle. Tous les Allemands se souviennent du temps des vignettes à collectionner que l’on pouvait rassembler dans des albums dédiés. Initialement imaginées comme des supports publicitaires pour les échantillons, ces vignettes rencontrent un tel succès qu’elles finissent par être utilisées pour les produits commercialisés. Toutes ces formes de publicité, qui furent majoritairement utilisées entre le début du 20ème siècle et les années 1950, sont à retrouver dans notre exposition.

© 2017 Schokoladenmuseum Köln